Songkran : Le Nouvel An Thaï – Eventicapodanno.com

Partager c'est aimer!

Toute personne qui se trouve en Thaïlande au cours du mois d’avril peut avoir la chance de participer au Songkranla Nouvel an thaïlandais. Le Songkran (mouvement du soleil dans le zodiaque) est en effet célébré du 13 au 15 avril, dates auxquelles le soleil passe du signe des poissons à celui du bélier, et l’année bouddhique commence.

Aussi appelé nouvel an bouddhiste, il offre leablution purificatrice dans le but d’éviter le mauvais sort. Malgré son nom, il n’est pas seulement fêté en Thaïlande. Songkran est également mis en scène dans Birmanie, Sri Lanka, Cambodge et en Sud-ouest de la Chine. Ces pays partagent la même religion.

LA TRADITION RELIGIEUSE DU SONGKRAN

Songkran est avant tout un fête religieuse et, à ce titre, il comprend des rites très spécifiques qui se répètent chaque année.

La tradition religieuse veut qu’à la veille du nouvel an thaïlandais, tous les citoyens se consacrent à une scrupuleuse nettoyage de votre maison.

Le premier jour, le procession au wat (temple bouddhiste), où les moines reçoivent des fruits, du riz et des sucreries en cadeau. Le deuxième jour de Songkran commence le vrai cérémonie de purification du bouddhaqui consiste à mouiller avec de l’eau toutes les statues de la divinité dans le temple.

Cependant, la célébration du Nouvel An bouddhiste en Thaïlande comprend également des rituels plus festifs, honorés par tous les citoyens à travers le jeter de l’eau sur les passants comme un acte purificateur. Ce sont de véritables douches, réalisées avec tous les moyens possibles tels que des verres, des seaux, des conduites d’eau et même des éléphants. Un rituel qui pourrait aussi être agréable, vu les 30/35 degrés qu’il y a dans le pays en avril.

L’ORIGINE DU NOUVEL AN THAI

Légende raconte l’histoire d’un jeune homme très intelligent, capable de comprendre le langage des oiseaux. Les talents de ce jeune homme suscitèrent beaucoup d’envie chez le dieu Kabil Maha Phrom, qui décida de descendre sur Terre pour le défier avec trois énigmes à résoudre en sept jours. L’enjeu était la tête du perdant.

Vu la difficulté des énigmes, le jeune homme a décidé d’éviter le fou fuir pour se suicider. Pendant l’évasion, il s’est arrêté pour se reposer sous un arbre, où il a pu entendre un aigle réconforter les petits affamés de lui en promettant comme nourriture le corps de la victime, décédée après avoir perdu le défi. En racontant l’histoire des énigmes à leurs petits, l’aigle a raté les réponses. Le jeune homme les écouta et les découvrit, et retourna vers le dieu pour le défier et le battre.

Kabil Maha Phrom a été contraint de se priver de sa propre tête, ce qui représentait pourtant un grand danger. S’il avait touché la Terre, il aurait provoqué une énorme explosion, tandis que s’il avait été jeté à la mer, il l’aurait complètement vidé dans une énorme vague de chaleur. Pour ces raisons, la tête du dieu a été placée dans un grotte située dans le paradis des dieux.

Après cette période, chaque année à tour de rôle, l’une des sept filles de Kabil Maha Phrom porte la tête de leur père dans procession, tournant comme le soleil autour du mont Meru, demeure mythologique des divinités bouddhistes. C’est une légende qui ajoute du charme à des vacances déjà fascinantes.

Laisser un commentaire